Sélectionner une page

Il est tout à fait normal que vous soyez affronté à divers problèmes dans la gestion de votre entreprise. Ce n’est pas pour autant qu’il y a des difficultés que c’est la fin du monde. A chaque problème, il y a toujours une solution. C’est justement dans ce concept, que la méthode DMAIC entre en jeu.

La méthode DMAIC : késako ?

Acronyme des termes anglais : Define, Measure, Analyze, Improve et Control, cette méthode est très connue des professionnels de l’amélioration continue et de l’excellence opérationnelle. Il s’agit avant tout d’une démarche de bons qu’il est important d’appliquer, de manière quotidienne en mode projet si vous souhaitez trouver une solution, à la fois définitive et durable à tous vos problèmes. Ceux-ci peuvent concerner la réduction des irritants, l’amélioration de l’expérience client ou encore l’élimination des non-conformités.

Cette méthode scientifique de résolution de soucis est découpée en 5 étapes bien distinctes.

L’étape 1 : “Define” ou définir

Cette toute première étape consiste à déterminer, de manière précise le projet, le problème ou encore le processus à traiter et à améliorer. Une synthèse de l’ensemble des données connues est alors établie, notamment la prise en compte du périmètre et la définition des objectifs à atteindre. La demande du client et ses attentes sont à prendre en compte. En plus, il faut aussi définir les gains potentiels côté budget et performances. Grâce à l’utilisation d’une cartographie du processus à optimiser, il est possible d’identifier, de manière plus facile, les différents facteurs et acteurs qui peuvent influer sur les performances.

L’étape 2 : “Measure” ou mesurer

Cette seconde étape consiste en premier lieu à procéder à la sélection des variables à analyser, mais aussi les outils à mettre en oeuvre afin de recueillir les données. Une fois cela terminé, vous pouvez procéder aux mesures en situation réelle. Pour information, les données collectées sont par la suite préparées et traitées en vue d’une analyse au niveau de l’étape suivante.

A ce stade, il est indispensable de vous baser sur des données et des variables fiables vous permettant ensuite d’avoir des indications plus pertinentes. C’est aussi dans cette étape que vous allez pouvoir éliminer les différentes causes possibles de votre problème.

L’étape 3 : “Analyze” ou analyser

C’est généralement lors de cette étape que l’ensemble des outils statistiques va être mis en place. Celui-ci va permettre d’assurer le traitement des données recueillies lors de la précédente étape. Le traitement des données est mathématique et il a pour objectif d’identifier, de manière claire les principales causes du problème à résoudre. L’écart qu’il y a entre les objectifs fixés et la situation réelle, sera alors analysé pour pouvoir identifier la cause initiale. Cela permet alors de bien cerner la solution à avancer.

L’étape 4 : “Improve” ou innover, améliorer

Cette étape consiste à mettre en place les différentes améliorations à apporter au projet ou au processus. De ce fait, un inventaire très exhaustif des solutions doit être fait pour pouvoir éradiquer toutes les causes des problèmes répertoriées dans l’étape précédente.

Il est important de préciser qu’un arbitrage doit être réalisé à partir de la liste de solutions pour pouvoir voir lesquelles sont prioritaires, que ce soit en matière d’urgence ou d’efficacité. Les solutions à adopter doivent être viables aussi bien économiquement que techniquement. En plus de cela, elles doivent également entrer dans le processus actuel.

Ainsi, les optimisations sont mises en place pour éliminer les causes initiales de chaque problème.

L’étape 5 “Control” ou contrôler

Dernière étape de DMAIC, celle-ci a pour rôle d’assurer la mise en place du contrôle de la solution adoptée à partir de pertinents indicateurs. Il s’agit alors de faire en sorte que toutes les actions choisies le soient, de façon pérenne sans aucune constatation

Cette procédure de contrôle a pour objectif de vous offrir la possibilité de corriger les améliorations fournies si vous n’obtenez pas les résultats que vous attendez. A ce niveau, c’est au tour des équipes opérationnelles de prendre en charge le travail de suivi et de contrôle du projet ou du processus.

Quels sont les principes de cette méthode ?

Son principe de base est qu’un projet ou un processus industriel, quel qu’il soit, est composé de nombreuses actions et tâches répétitives. Que ce soit la production de pièces en grande quantité ou un projet informatique, la méthode DMAIC peut être appliquée. Elle va en effet permettre d’optimiser l’efficacité et la fiabilité des différents processus, que ce soit au niveau de la production, de la vérification ou de la qualité des produits.

Elle est fondée sur quatre principes importants, qui sont :

  • une méthode rigoureuse qui met en œuvre de nombreux outils efficaces ;
  • une prise de décision fondée sur des mesures précises ;
  • l’implication totale de l’équipe ;
  • la concentration de l’ensemble de l’activité sur la satisfaction de la clientèle et la résolution des problèmes.