Sélectionner une page

Les risques inhérents à un entrepôt de stockage sont nombreux pour ne citer que les risques d’incendies, d’inondation et les problèmes d’ordre électrique. Du process aux outils en passant par la sécurisation des actifs et du matériel, il existe une grande concentration de bonnes pratiques conçue pour maximiser la sécurité d’un entrepôt logistique.

Renforcer la structure de l’entrepôt

La rationalisation et la mise aux normes de la structure d’un entrepôt aident à le sécuriser. Pour garantir la sécurité d’un entrepôt de stockage logistique, le sol doit être étanche pour se prémunir contre la pollution des eaux et du sol. Un système de ventilation est aussi indispensable pour assurer une qualité d’air optimale.

Afin d’éviter les problèmes liés aux éclairages, il faut les placer loin des zones de chocs et d’échauffements. La mise en place d’un système de recueil et de traitement des eaux usées s’avère nécessaire dans le cas où l’activité professionnelle en produit.

À part cela, il faut tenir compte de l’obligation d’avoir une voie dédiée aux engins. Elle doit faire 6 m de large et 4,5 m de hauteur. Il faut qu’elle reste libre à tout moment pour faciliter la circulation lorsque le professionnel doit effectuer un contrôle obligatoire de ses rayonnages de manière régulière.

Adopter les bases de la sécurité pour un entrepôt

L’exploitation d’un entrepôt doit se faire suivant la législation française. La possession d’une autorisation d’exploitation est le premier critère à respecter. L’obligation des professionnels qui l’utilisent et des risques qu’ils encourent sera liée à la norme ICPE que l’État détermine lui-même.

Le contenu de cette norme varie en fonction des produits qui y sont stockés. Le respect du code ICPE est le seul moyen de faire en sorte que la structure soit conforme aux normes sur plusieurs points, notamment en matière de gestion de déchets, d’évacuation des employés, des processus et dispositifs d’incendie, etc.

L’utilisation de matériaux adéquats aide aussi à éviter les risques d’accident lié à un entrepôt de stockage. Cela implique le transport des matériaux avec un diable ou un transpalette. Le fait de déplacer des charges lourdes peut fragiliser les ouvriers et favoriser les accidents.

Maximiser la sécurisation des zones à risque

Pour optimiser la sécurité d’un entrepôt, il est indispensable d’accroître le support de stockage en hauteur. Les rayonnages en hauteur devraient être renforcés avec des croisillons de renfort. C’est l’une des raisons pour lesquelles les racks et les rayonnages sont ancrés dans le sol avec du béton. Malgré tout, il est indispensable de vérifier régulièrement chaque installation à la recherche de la moindre déformation pouvant être une menace à la stabilité du reste des rayonnages.

Les mezzanines doivent être installées par un spécialiste en la matière. Des barrières de sécurité doivent être placées tout autour de la structure afin d’optimiser la sécurité des personnes présentes sur place. Pour une utilisation sans risque, la mise en place d’un plan de maintenance est nécessaire. Il convient de réduire au maximum les facteurs de risque afin de sécuriser les biens stockés et les personnes qui y circulent.