Sélectionner une page

Quelle que soit votre activité professionnelle, toute entreprise a d’un côté le service proposé et de l’autre les consommateurs ou clients. Entre les deux, il y a les ressources nécessaires pour réaliser le travail (stock, fournisseurs, produits, employés …). Le tout doit être équilibré, afin que l’entreprise fonctionne normalement et ne finisse pas couverte de dettes ou en faillite. Pour que cela se fasse, toutefois, vous avez des besoins précis en fonds de roulement : c’est la somme qui vous sera nécessaire pour payer vos charges courantes. Il faut aussi savoir que ce BFR doit être disponible sans que vous ayez à recouvrir vos impayés auprès de vos clients. Dans cet article, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur le BFR, et comment l’optimiser.

Ce qu’il faut savoir sur le BFR

Si vous avez une entreprise, vous savez parfaitement qu’un décalage dans la trésorerie peut arriver fréquemment. Afin de couvrir les besoins courants, tout en attendant de rééquilibrer la trésorerie, il faut combler les besoins en fonds de roulement. Il faut toutefois retenir que ces décalages sont le plus souvent dus à l’exploitation, et non à une mauvaise gestion. De manière générale, un besoin en fonds de roulement doit de préférence être négatif. C’est souvent le cas des entreprises de grande distribution qui reçoivent un paiement comptant.

Les sociétés qui ont un BFR supérieur à 0 payent et recouvrent souvent de manière différée : par exemple, les fournisseurs sont payés sous 30 jours tandis que le client ne le fait qu’après 60 jours. Si vous êtes dans ce second cas, le besoin en fonds de roulement (BFR) vous permet de financer votre cycle d’exploitation. La valeur de votre BFR est égale à l’addition de votre stock et de vos créances, somme à laquelle il faut retrancher vos dettes. Pour la pérennité de l’entreprise, il est préférable de réduire le BFR au maximum : plus il sera en dessous de 0, mieux ce sera. Cela signifiera que votre entreprise détient les fonds nécessaires à son exploitation sans avoir recours à des financements extérieurs.

besoin en fond de roulement

Comment optimiser votre besoin en fonds de roulement ?

Pour assurer le fonctionnement de vos cycles d’exploitation, et vos emplois à court terme, il faut optimiser votre BFR. Vous pourrez par exemple le faire par rapport à vos fournisseurs. Là, il n’est pas question de débattre sur le prix des produits, mais bien sur le délai de paiement. En optimisant la durée entre le temps de livraison et le règlement de la facture, vous gagnerez en stabilité. Cependant, il faut le faire tout en essayant de maintenir de bonnes relations avec vos fournisseurs.

Il vous faut aussi gérer correctement votre stock. En optimisant les ressources dont vous disposez, vous éviterez de faire des achats au mauvais moment. Pour cela, pensez à automatiser certaines tâches tout en utilisant des tableaux de bord pour suivre l’état des stocks en temps réel.

Une grande partie du décalage dans votre trésorerie est souvent dû au poste client. Le temps de recouvrement des impayés est généralement trop long et fragilise l’état financier de votre entreprise. Il faut alors mettre en place une politique qui vous permette de vous faire payer au bon moment. Il y a par exemple les systèmes d’acompte ou encore le respect des dates de facturation et de livraison. Cela n’incombe pas qu’au comptable : une bonne négociation au niveau même des commerciaux peut être nécessaire.