Sélectionner une page

Reprendre une entreprise en difficulté est un projet assez complexe. Il faut impliquer un important engagement financier. Dans le futur, les opportunités de reprise augmenteront afin d’offrir une intéressante alternative à la création d’entreprise. Afin de sécuriser et de réussir votre projet dans ce contexte, une aide à la reprise vous est indispensable. Retrouvez dans cet article quelques conseils et les étapes à suivre pour une reprise d’entreprise réussie.

L’identification du profil de l’entreprise que vous souhaitez reprendre

A partir du moment où vous avez pris la décision d’opter pour une reprise d’entreprise en difficulté, il vous est important de savoir bien déterminer le profil d’entreprise que vous recherchez. Pour cela, procédez de la même manière que dans les offres d’emploi pour filtrer les candidats, soit les opportunités possibles. De ce fait, vous devez tout d’abord définir :

  • le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez vous lancer ;
  • le secteur géographique où est implantée l’entreprise ;
  • la taille de l’entreprise, que ce soit en nombre de salariés qu’en chiffre d’affaires ;
  • le type de l’entreprise : entreprise familiale, start-up, entreprise en difficulté ou en reconversion.

Trouvez les opportunités de reprise

Trouver des entreprises à racheter est souvent un véritable parcours du combattant. Ceci est généralement dû au fait que les chefs d’entreprises qui souhaitent céder leurs affaires ont tendance à rester discrets. En effet, ils ont peur que leur décision ait un impact négatif sur leur activité. C’est donc pour cela qu’il est parfois difficile d’avoir accès aux informations concernant cela.

En plus de cela, en tant que repreneur d’entreprise, si vous n’avez aucun lien direct avec votre cible potentielle, vous risquez d’être devancé par vos concurrents. Ceux-ci peuvent être, soit les salariés de l’entreprise à vendre, soit ses partenaires : ses fournisseurs ou clients, soit ses  concurrents.

En effet, c’est généralement grâce à votre réseau professionnel que vous pouvez arriver à trouver une belle opportunité dans ce contexte. Sinon, il y a tout de même des réseaux spécialisés dans l’aide reprise entreprise. Ils peuvent vous mettre en relation avec des vendeurs. Il faut juste que vous soyez à l’affût et réactif pour pouvoir saisir la bonne affaire qu’il vous faut.

Élaborez votre projet de reprise d’entreprise

Une fois la phase d’étude terminée, il est maintenant temps de vous pencher un peu plus sur votre dossier. Cela vous permet d’avoir quelque chose de solide à déposer auprès du Tribunal de Commerce. Pour cela, n’hésitez surtout pas à faire un cabinet spécialisé pour vous accompagner dans les différentes démarches. Ses rôles consistent à assurer :

  • la gestion des relations avec les administrateurs et les mandataires judiciaires ;
  • l’élaboration d’une bonne stratégie de reprise ;
  • la définition du périmètre et du prix d’achat ;
  • la rédaction de l’offre de reprise en fonction de vos informations ;
  • la collecte de tous les documents nécessaires : attestations, annexes, etc. ;
  • la remise du dossier de reprise auprès du greffier du Tribunal de Commerce.