Sélectionner une page

La crise sanitaire et le télétravail imposent aux entreprises françaises de se réinventer. Les organisations syndicales veillent sur les conditions de mise en œuvre de la nouvelle organisation.

Les droits et obligations du télétravail

Le management doit tenir compte des risques psychosociaux entre le salarié et l’employeur. Les attentes des travailleurs concernent les arrangements proposés pour adapter le travail au domicile du salarié. Dans le cadre d’un accord, les nouveaux modes de travail concernent :

  • Le contrôle du temps ;
  • La sécurité au travail ;
  • La protection sociale ;
  • L’arrêt maladie ;
  • Les frais professionnels ;
  • L’espace de travail ;
  • L’absentéisme ;
  • Le travail collaboratif ;
  • Les heures de travail ;
  • Les congés.

Le bien être au travail est primordial et les salariés qui ont été interrogés redoutent principalement la déconnexion, l’isolement social, une vie familiale perturbée, mais aussi la charge de travail trop importante.

Afin de formaliser les conditions de travail, la négociation collective et le comité social et économique ont mis en place une charte. Les accords d’entreprise proposent un environnement de travail permettant de concilier vie professionnelle et vie personnelle.

Faire du télétravail selon la convention collective

La qualité de vie au travail selon le droit du travail obéit à des règles sur les manières de travailler. La situation de télétravail repose sur les facteurs santé et sécurité grâce à des équipements adaptés, à l’instar de ce que vous pouvez trouver chez Frankel.

La mise en place du télétravail

Travailler à son domicile diffère des centres de télétravail. Une forme d’organisation doit être axée sur des plages horaires liées à un accord d’entreprise. Le télétravail à domicile fait l’objet d’une conciliation au niveau des modes de travail et des espaces de travail. Comme dans les locaux de l’entreprise, le poste de travail est à la fois pratique et ergonomique.

Les technologies de l’information sollicitées

Travailler à distance peut être effectué dans un espace de coworking. Un espace de coworking peut accueillir du temps partiel dans un télécentre dédié. Les salariés français choisissent de travailler pendant les horaires durant lesquelles leurs collègues sont à la tâche pendant les jours de la semaine. En fait, ils veulent disposer des mêmes droits.

De nouvelles formes d’organisation pour les managers

Les travailleurs à distance ne se cantonnent pas au temps plein comme dans les grandes entreprises. L’accord sur le télétravail revêt des formes d’organisation du travail différentes.

Le travail nomade

Il s’agit d’un collaborateur qui opte pour le travail flexible. Les salariés nomades ont des formes d’organisation avec une durée de travail distincte. L’accord sur le télétravail repose sur une charte élaborée avec les partenaires sociaux. La voie hiérarchique est bouleversée car les jours de télétravail sont combinés avec des moments off consacrés au voyage pour une productivité similaire.

Un meilleur équilibre pour le télétravailleur

Le lieu de travail propice au télétravail doit fournir une organisation de travail et un cadre agréable. Pour être productif, travailler sur internet doit encourager le travail de type flex office. Les matériels adaptés comme les tables, les sièges confortables, un éclairage approprié doivent être en cohésion. L’ajout d’une plante verte empêche une trop grande formalisation de l’espace de travail qui peut être angoissant. Mieux concilier vie professionnelle et vie privée implique de travailler dans un environnement favorable à la concentration.

Le télétravail en plein essor

Avec cette nouvelle organisation en télétravail, le chef travaille dans les bureaux en visioconférence. Le mode virtuel cible des collaborateurs satisfaits de leur emploi flexible. Un tiers des travailleurs préfèrent un monitoring avant de commencer leur futur travail. La convention collective du travail préconise des temps de repos pour les formes de travail à distance qui concernent plusieurs professions.