vienne-logo

Prêteur en dernier ressort: avantages et inconvénients

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

 

Les banques sont des institutions financières qui prêtent des fonds aux particuliers et aux personnes morales depuis des années. Lorsqu’un particulier a besoin de fonds ou fait face à un manque de liquidités, il peut s’adresser à une banque pour résoudre son problème. La banque vérifie alors sa solvabilité et lui accorde des fonds selon des conditions convenues d’un commun accord. Cependant, que se passe-t-il si une banque est confrontée à une crise similaire ? C’est précisément là qu’intervient le prêteur de dernier recours (LOLR).

 

Prêteur en dernier ressort : signification

 

Le LOLR d’un pays est la banque centrale ou la banque principale de ce pays qui agit comme une « banque pour les banques » de ce pays. Elle fournit des crédits ou elle accorde des liquidités aux institutions financières qui sont confrontées à des difficultés financières.

Typiquement, ces institutions n’ont pas d’autres moyens de crédit. Leur incapacité à obtenir des fonds est susceptible d’avoir de graves ramifications sur l’économie du pays dans son ensemble.

 

Banques centrales dans d’autres pays

 

Au fil des ans, les banques centrales d’autres pays ont dû renflouer des institutions financières lorsque des pratiques risquées leur ont fait subir un grave resserrement du crédit.

La Réserve Fédérale a dû intervenir à l’occasion de la faillite de l’institution financière appelée Lehmann Brothers suite à des pratiques financières douteuses très dommageables pour sa valeur nette. Bear Stearns aussi était une entreprise qui a nécessité que la Réserve fédérale utilise ses pouvoirs de renflouement, afin que l’économie des États-Unis dans son ensemble, ne souffre pas.

Le Fonds monétaire international (FMI), dont le siège est à Washington D.C., joue le rôle de LOLR pour les nations dont l’économie est en lambeaux. Dans un passé récent, la Grèce et l’Irak ont sollicité des fonds auprès de cet organisme, afin de parer aux urgences financières qui ont frappé leurs économies.

 

Avantages d’un prêteur en dernier ressort

 

Du fait de la LOLR, les fonds des particuliers dans les banques qui sont sur le point de fermer obtiennent une protection. Ces titulaires de comptes sont ainsi protégés et ne courent pas le risque de subir des pertes financières. Deuxièmement, les politiques et les assurances de la LOLR empêcheront vraisemblablement les particuliers de retirer leur argent dans la panique. Les banques ne conservent pas tous leurs fonds sous une forme liquide et ne sont pas en mesure de servir leurs titulaires de comptes si tous souhaitent retirer leurs fonds en même temps.

 

Les inconvénients d’un prêteur en dernier ressort

 

Le principal point négatif observé dans le fait que la banque centrale soit le filet de sécurité des institutions financières est que parfois les banques sont perçues comme prenant le rôle de la banque centrale pour acquis. Cela les amène à ne pas tenir compte des contrôles et des équilibres qui doivent être maintenus lorsqu’elles prêtent des fonds ou se procurent des fonds, ce qui les expose à de graves risques financiers. Les taux d’intérêt auxquels les LOLR accordent des crédits peuvent être relativement élevés. Cela peut être dû au profil à haut risque de ses débiteurs.

 

Les prêteurs en dernier ressort ont certainement un rôle très saillant à jouer sur les marchés financiers dynamiques d’aujourd’hui. La mondialisation a élargi les horizons et a étendu les marchés de manière à ce que les fonds soient utilisés (ou parfois mal utilisés), ce qui nécessite certainement un organisme de surveillance capable d’intervenir pour éteindre les flammes lorsqu’une banque ou une société est dans une situation difficile. Il doit s’acquitter de ses fonctions de manière judicieuse afin que sa présence puisse conserver une pertinence indispensable. Dans le même temps, les entités doivent pouvoir bénéficier de sa source de financement. C’est très souvent la seule bouée de sauvetage qui préserve l’organisme à court d’argent et peut-être l’économie du pays en général.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter