Prévenir l’apparition des TMS au travail

 

Les TMS ou troubles musculo-squelettiques apparaissent ou sont aggravés par des postures sédentaires adoptées au quotidien, au travail. Ce sont des maux qu’il ne faut pas prendre à la légère, car ils entraînent des douleurs au niveau des muscles, des tendons ou encore des nerfs. Incapacitants, ils sont pris au sérieux par les dirigeants d’entreprise pour qui la santé et le bien être au travail des employés priment. Heureusement, il existe des traitements et des sensibilisations contre les TMS. Découvrez dans cet article les divers moyens de prévention contre les TMS.

La santé au travail : identifier les TMS

 

L’un des cas de TMS les plus courants est, sans aucun doute, le trouble du canal carpien. Le trouble musculo-squelettique touche généralement les membres supérieurs (le poignet, les mains, les articulations du bras…) et le bas du dos. Ils résultent des postures et des gestes de l’activité professionnelle au quotidien : 

  • des facteurs physiques comme les gestes répétitifs que l’on fait lorsqu’on tape sur un clavier d’ordinateur ou les charges qu’on porte durant la manutention ;
  • de facteurs psychologiques, tels que l’excès de pression ou le stress.

La stratégie de prévention contre les TMS et la promotion de la santé au travail se basent habituellement sur la sensibilisation et la recherche de l’ergonomie du poste de travail. Quoi qu’il en soit, il est préférable de prévenir que de guérir, d’où l’application des méthodes qui suivent. 

 

Comment prévenir les TMS ?

 

Opter pour un mobilier de bureau ergonomique

Les employés de bureau et les travailleurs du BTP sont les profils les plus touchés par les TMS. Dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail et de l’instauration du bien être au travail pour les employés, de nombreux concepteurs ont mis au point des mobiliers ergonomiques : bureaux, chaises, dispositifs ergonomiques. Dans certains pays avancés, comme le Japon, les entreprises permettent même à leurs employés de bénéficier d’une sieste pour booster leur productivité. Il faut aussi porter attention à la température de la pièce et à la nuisance sonore et visuelle. 

 

Prévenir des maladies professionnelles

La première chose à faire pour lutter contre l’apparition des TMS est d’en déterminer les causes. Il peut s’agir d’une insuffisance des périodes de récupération entre les gestes répétitifs journaliers, l’adoption d’une même posture contrainte en permanence, la trop grande concentration de force dans une seule partie du corps… L’objectif est de prendre les mesures nécessaires pour éviter que ce genre de cas ne se pose trop souvent. L’une de ces mesures est d’éviter que les facteurs cités précédemment ne se regroupent pas. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Sommaire

Les articles du moment