Sélectionner une page

Officiers à la retraite, policiers convertis, spécialistes en droit, anciens consultants… En France, ils sont nombreux à se lancer dans le métier de détective privé. Leur rêve : s’aligner dans la même catégorie que Sherlock Holmes, Hercule Poirot ou encore Nick Carter. Vous partagez ce rêve ? Alors une chose est sûre : pour vous faire une place sur un marché aussi concurrentiel, vous devez créer votre propre agence de détectives privés. Ces conseils vous seront d’une grande utilité pour mener à terme votre projet.

Où créer son agence de détectives privés ?

La création d’une agence de détectives privés doit faire l’objet d’une étude minutieuse et rigoureuse. Un projet d’une telle envergure ne peut être pris à la légère. En réalité, avant de vous lancer, vous devez vous poser un certain nombre de questions.

Le choix de l’emplacement de votre future agence de détectives privés s’avère particulièrement important, car le développement de votre activité en dépend. Certaines villes comportent déjà de nombreuses agences dans ce secteur, certaines déjà installées depuis plus d’une décennie, comme le montre le site https://www.detective-prive-bordeaux.fr de l’entreprise Madlarp, agence de détectives privés à Bordeaux solidement implantée.

Demandez-vous aussi si vous disposez des fonds nécessaires pour démarrer votre projet. Selon les analyses, pour créer une agence de détectives privés digne de ce nom, il faut prévoir un budget moyen de 50 000 euros pour le loyer, l’équipement informatique, le mobilier et les démarches administratives.

détectives privés

La formation, une étape incontournable

Selon la loi pour la sécurité intérieure du 18 mars 2003, pour exercer le métier de détective privé, vous devez remplir les quatre conditions suivantes :

  • Obtenir un agrément CNAPS délivré par le ministère de l’Intérieur
  • Être inscrit au répertoire national de certification professionnelle
  • Suivre une formation homologuée par l’État et un stage de détective privé
  • Présenter un casier judiciaire vierge

À l’heure actuelle, seules trois certifications professionnelles sont validées par l’État. Il y a la licence professionnelle « Sécurité des personnes et des biens spécialité enquêtes privées » que l’on obtient au sein de l’université de PARIS II- Panthéon-Assas, la licence professionnelle « Activités juridiques – Agents de recherches privées » de l’université de Nîmes et le titre « Détective et agent de recherches privées » délivré par l’institut de formation d’agents de recherches privées ou IFAR. Il ne vous reste plus qu’à choisir celle qui vous convient le mieux.

Les démarches à suivre pour créer son agence de détectives privés

La création d’une agence de détectives privés passe par différentes étapes. Pour simplifier votre tâche, faites-vous assister par une entreprise spécialisée dans ce domaine.

La première consiste à obtenir une autorisation préalable d’exercice ainsi qu’un agrément. Pour ce faire, vous devez adresser une demande à la commission locale d’agrément et de contrôle. En règle générale, la réponse est transmise dans un délai de deux mois.

La deuxième étape concerne les formalités de déclaration d’entreprise à proprement parler. Sans cela, votre agence ne peut exister de façon légale. Pour effectuer cette démarche, vous devez vous rendre auprès du centre des formalités des entreprises ou CFE.