vienne-logo

Aluminium : quel process pour le recyclage ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

L’aluminium est l’un des métaux les plus abondants sur notre planète. De plus, en raison de ses propriétés, c’est aussi l’un des métaux que nous utilisons et consommons le plus dans notre vie quotidienne. Le nombre d’articles fabriqués entièrement ou partiellement en aluminium est impressionnant. C’est l’une des raisons qui font que ce métal est constamment recyclé. Dans cet article, nous vous parlerons du process de recyclage de l’aluminium et nous vous expliquerons pourquoi cela est si important.

Pourquoi le recyclage de l’aluminium est-il important ?

L’aluminium est obtenu à partir d’un minéral appelé bauxite, que l’on trouve facilement dans la nature. Cependant, son extraction est très coûteuse en énergie, d’où l’importance de réduire sa consommation ou de le recycler. En effet, la production d’aluminium recyclé permettrait d’économiser une grande partie du coût énergétique nécessaire à son extraction. En outre, c’est un matériau qui conserve ses propriétés lorsqu’il est recyclé et qui est très demandé en raison de sa malléabilité et de sa résistance. Bien évidemment, il est important de recycler l’aluminium dans un souci écologique. Comme c’est l’un des composés les plus utilisés, il doit être recyclé pour ne pas polluer, et c’est une très bonne chose pour le développement durable.

Recyclage aluminium

Le processus de recyclage de l’aluminium

L’aluminium peut être récupéré dans le cadre de programmes de recyclage post-consommation. En effet, il est collecté dans les conteneurs de recyclage et transporté vers l’usine de recyclage. Dans l’usine, l’aluminium est séparé en passant par différentes phases de classification. D’abord, on sépare les gros matériaux qui ne sont pas en aluminium. Puis un aimant sépare d’autres matériaux, comme l’acier ou les impuretés, ensuite on passe par un cylindre qui tourne pour continuer à éliminer d’autres types de matériaux. Enfin, les objets qui ne sont pas en aluminium et qui ont échappé à la phase précédente sont transportés par une bande électromagnétique. L’objectif est d’éliminer les métaux lourds qui entraveraient le recyclage de l’aluminium.

L’aluminium est broyé pour créer des blocs, tous de la même taille et du même poids. Les blocs d’aluminium qui ont été formés sont coupés et passés dans un séparateur pour trouver toute trace d’autres métaux et les séparer. Il est ensuite passé dans un four pour être fondu, passant de sa forme solide à sa forme liquide. L’aluminium liquide est ensuite transformé en nouveaux blocs ou feuilles d’aluminium qui seront transférés pour une nouvelle utilisation. Les canettes suivent le même processus expliqué ci-dessus. Cependant, dans la dernière phase, le bloc d’aluminium formé est chauffé et pressé jusqu’à l’obtention d’une feuille très mince. Elle sera laminée et la bobine d’aluminium sera renvoyée aux usines de canettes.

Que devient l’aluminium une fois recyclé ?

Une fois que l’aluminium est traité et transformé en grandes bobines, ces dernières sont distribuées aux entreprises pour une réutilisation ultérieure. L’une des plus grandes vertus de l’aluminium est qu’il peut être utilisé autant de fois que vous le souhaitez une fois qu’il a été recyclé. L’aluminium ne perd aucune de ses caractéristiques en termes de dureté, de ductilité, de résistance à la corrosion ou de haute conductivité électrique parce qu’il est recyclé.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter