vienne-logo

Bitcoin et Kadena : le minage à l’épreuve de la scalabilité

 Dans l’univers des cryptomonnaies, les choses changent constamment avec l’émergence de nouvelles plateformes et technologies encourageantes. C’est le cas de kadena qui se distingue en tant que blockchain avant-gardiste à preuve de travail (PoW) qui vise à relever les principaux défis auxquels est confronté le bitcoin, tels que l’évolutivité et la durabilité. Minang Delta joue un rôle important dans l’adoption de cette plateforme. Il s’agit d’une équipe de spécialistes ayant une expertise dans la gestion des ventes, le commerce en ligne et le minage de cryptomonnaies. Son objectif prioritaire est de garantir un service et des produits miniers de qualité supérieure à des prix abordables, avec une livraison rapide.

 

Bitcoin : un géant face à ses limites

 

Bien que la plateforme soit très populaire et plus largement sélectionnée, des difficultés entravent son développement et limitent son potentiel à devenir une véritable monnaie universelle. Voici quelques-unes de ses caractéristiques : 

  • succès fulgurant, adoption freinée : le bitcoin a connu une expansion rapide depuis sa création en 2009. La valeur de cette cryptomonnaie a augmenté, attirant un nombre croissant d’investisseurs et suscitant un intérêt évolutif à leur égard. Sa diffusion à grande échelle se heurte à des obstacles importants ;
  • limite de capacité de transaction : le Bitcoin ne peut réaliser qu’un nombre restreint d’opérations par seconde, bien moins que les systèmes de paiement traditionnels. Cela entraîne une congestion du réseau, en particulier pendant les périodes de forte activité. Cela se traduit par des délais de traitement plus longs et des frais de transaction plus élevés. L’utilisation de Bitcoin pour les versements quotidiens est limitée par cette contrainte d’évolutivité ;
  • impact environnemental du minage : le minage, qui est essentiel pour assurer la sécurité du réseau Bitcoin, fait également l’objet de plusieurs critiques. Le processus implique l’usage d’ordinateurs puissants pour résoudre des calculs complexes. Cela nécessite de grandes quantités d’énergie qui soulève des préoccupations écologiques croissantes quant à l’influence de Bitcoin sur le changement climatique.

 

Kadena : une alternative prometteuse

 

Kadena se présente comme un choix intéressant. Grâce à sa structure de blockchain unique, elle peut surmonter les limites d’évolutivité du Bitcoin tout en conservant les principes primordiaux de sécurité et de décentralisation qui sont l’essence même des blockchains.

 

Kadena : une architecture unique à chaînes multiples

L’architecture unique de Kadena la distingue des autres blockchains. Elle se compose d’une chaîne principale, qui constitue le registre central, et de plusieurs chaînes parallèles qui fonctionnent en même temps. Chaque chaîne parallèle analyse un ensemble différent de transactions. Cela entraîne une augmentation significative de la capacité de traitement globale.

 

Scalabilité supérieure au Bitcoin

Kadena a la possibilité d’analyser un nombre beaucoup plus élevé de transactions par seconde que le bitcoin. En fait, les tâches de traitement sont réparties sur différentes chaînes. Cela permet de réduire la congestion et d’améliorer la vitesse des opérations.

 

Respect des principes fondamentaux de la blockchain

Kadena garde les principes essentiels de sécurité et de décentralisation qui caractérisent les blockchains. La validation des transactions et la maintenance du registre sont toujours gérées par la chaîne principale, tandis que les chaînes parallèles fonctionnent de manière indépendante et sans point d’autorité central.

 

Minage économe en énergie

Le système d’exploitation minière de Kadena a été développé dans le but d’être plus économe en énergie que le Bitcoin. Cela est principalement dû à l’utilisation d’un algorithme de consensus PoW (Proof of Work) plus efficace, qui consomme moins d’électricité pour générer de nouveaux blocs.

 

Minage : Bitcoin et Kadena

 

Le minage, étape essentielle pour vérifier les transactions et garantir la sécurité du réseau, joue un rôle majeur dans le fonctionnement de Bitcoin et de Kadena. Il existe des disparités importantes entre ces deux plateformes.

 

Algorithme de minage

L’algorithme de hachage SHA-256 est utilisé par Bitcoin, une norme largement répandue dans le domaine de la cryptographie. Cet algorithme est robuste et fiable, mais il peut être très gourmand en ressources informatiques. Kadena, quant à lui, exerce un algorithme spécial appelé « Blake256r8 ». Il a été développé dans le but d’améliorer l’efficacité de sa consommation d’énergie tout en préservant un niveau de sécurité adéquat.

 

Difficulté de minage

La difficulté du minage sur Bitcoin est automatiquement ajustée en fonction de la puissance de calcul totale du réseau. Ce processus vise à maintenir un temps de blocage constant d’environ 10 minutes. Dans le cas de Kadena, elle est également variable, mais elle est conçue pour entretenir un taux de blocage constant d’approximativement 10 secondes. Cela permet une confirmation plus rapide des transactions sur Kadena.

 

Récompenses de minage

Chaque bloc validé est récompensé en bitcoins (BTC) par les mineurs de bitcoins. Au fil du temps, cela diminue selon un calendrier prédéfini. Elle permet de contrôler l’inflation de la monnaie. Sur Kadena, les mineurs sont récompensés en jetons KDAla cryptomonnaie intégrée à la plateforme. La quantité de KDA allouée par bloc est sujette à des ajustements, mais son but est d’assurer une distribution équitable des récompenses entre les mineurs.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Sommaire