vienne-logo

Entreprise : que faire face à un impayé ?

En tant qu’entrepreneur, il peut vous arriver de vous retrouver face à des factures impayées. Ce genre de situation peut entraîner des conséquences néfastes sur le développement de votre entreprise. Vous risquez de vous retrouver en difficulté et d’avoir du mal à payer vos fournisseurs. Heureusement, il existe des solutions qui permettent d’obtenir rapidement les paiements. Découvrez tout dans cet article.

 

Faire appel à un cabinet de recouvrement

 

Si vous faites face à un impayé, il peut être judicieux de faire appel à un cabinet de recouvrement. Grâce à son expertise, ce dernier sera en mesure de mettre en place les meilleures stratégies pour vous aider à récupérer la somme due. Sachez que c’est un excellent moyen d’éviter les démarches fastidieuses liées au contentieux. Vous pourrez vous libérer de la charge du recouvrement et mieux vous concentrer sur votre cœur de métier. De plus, ce genre de prestataire réalise les différentes procédures en respectant vos enjeux stratégiques (image de marque et relation commerciale). Pour gérer vos impayés et obtenir des résultats optimaux, n’hésitez pas à faire appel à un cabinet de recouvrement.

 

Envoyer une lettre de relance

 

En cas d’impayé, pensez d’abord à trouver une solution à l’amiable avec le client. Vous maintiendrez de bonnes relations professionnelles avec lui. Envoyez-lui alors une lettre de relance de facture impayée pour lui rappeler qu’il doit régler sa dette, puisque l’échéance est déjà passée. Si vous n’obtenez aucune réponse, vous pouvez envoyer une deuxième lettre en précisant cette fois-ci qu’une procédure judiciaire sera engagée à défaut de règlement.

 

Envoyer une mise en demeure

 

Si le paiement n’arrive pas, vous pouvez adresser au client une mise en demeure pour facture impayée. Envoyée en recommandé avec accusé de réception, cette dernière doit respecter certaines règles. D’autre part, elle doit contenir des informations obligatoires comme l’état d’impayé et le retard de paiement.

 

Enclencher une procédure judiciaire

 

Sans réponse du client, engagez une procédure judiciaire. Il s’agit de le forcer à régler la somme qu’il vous doit s’il ne prend pas au sérieux vos relances. De nombreuses possibilités s’offrent à vous, à savoir :

  • la requête d’injonction de payer : envoyée au greffe du tribunal du domicile du débiteur ;
  • l’assignation en paiement : le débiteur doit comparaître devant le juge ;
  • le référé-provision : cette procédure est utilisée lorsque le débiteur est en difficulté financière.
  • l’intervention d’un huissier de justice : saisie sur salaire, compte bancaire, etc.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Sommaire