vienne-logo

Mesurer la rentabilité de votre entreprise grâce au calcul de l’EBE

Dans un monde de plus en plus axé sur le business et la performance financière, qu’il s’agisse d’une petite start-up ou d’une grande entreprise établie, la connaissance et la compréhension des instruments et des concepts financiers est devenue cruciale. Parmi ces indicateurs financiers, l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) se distingue comme un instrument majeur dans la gestion financière.

L’EBE : une clé essentielle pour mesurer la rentabilité

L’Excédent Brut d’Exploitation est une mesure intermédiaire de la performance opérationnelle d’une entreprise qui indique la rentabilité brute de son activité de base, en excluant les effets des frais financiers, des impôts, et de l’amortissement. Autrement dit, il donne une idée de combien d’argent l’entreprise peut générer à partir de ses activités opérationnelles, sans tenir compte de l’impact des charges financières, de la fiscalité ni des choix d’amortissement ou de dépréciation. Cette mesure est particulièrement utile pour les investisseurs et les créanciers qui souhaitent évaluer la capacité d’une entreprise à créer des bénéfices à partir de son activité principale.

Les avantages de l’EBE par rapport à d’autres indicateurs financiers

  • Simplicité : l’EBE est calculé en utilisant des données facilement accessibles dans le compte de résultat. Par conséquent, il est plus simple à comprendre et à calculer que d’autres indicateurs financiers.
  • Universalité : l’EBE est applicable à tous les types d’entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité. Il élimine l’effet de la structure des capitaux et est donc utile pour comparer la performance opérationnelle de différentes entreprises.
  • Pertinence : l’EBE donne un aperçu de la rentabilité fondamentale de l’activité principale de l’entreprise, indépendamment des effets des choix de financement et de fiscalité. C’est un indicateur fiable de la capacité de l’entreprise à générer de l’argent à partir de son activité courante.

Comprendre en détail l’EBE

Qu’est-ce que l’EBE

L’Excédent Brut d’Exploitation est une mesure financière qui représente le surplus de trésorerie généré par l’activité courante de l’entreprise après avoir pris en compte les coûts opérationnels directs de cette activité. Ces coûts incluent les matières premières, la main-d’œuvre directe et les autres dépenses d’exploitation immédiates, mais n’incluent pas les charges d’intérêts, les impôts, les amortissements ou les dividendes. Cela signifie que l’EBE reflète la rentabilité brute de l’activité principale de l’entreprise avant tout effet financier ou fiscal.

Comment calculer l’EBE ?

Notez en premier lieu que l’EBE est directement tiré du compte de résultat de l’entreprise. Il résulte de la différence entre deux notions : le chiffre d’affaires net et les charges d’exploitation (les achats consommés de matières et fournitures, les services extérieurs, les autres charges d’exploitation, les taxes d’exploitation, etc.). La valeur ajoutée est ensuite corrigée des autres produits et charges d’exploitation pour donner l’EBE. Ainsi, la formule pour calculer l’EBE est la suivante : EBE = Chiffre d’affaires net – Charges opérationnelles directes + Subventions d’exploitation – Consommations de ressources non renouvelables.

Pertinence de l’EBE pour mesurer la rentabilité opérationnelle

L’EBE donne une image fidèle de la capacité de l’entreprise à dégager du cash grâce à son activité courante. C’est un excellent indicateur de la profitabilité des opérations principales. En tant que tel, il est utilisé par les gestionnaires de l’entreprise pour comprendre la santé opérationnelle de l’entreprise et par les créanciers et les investisseurs pour évaluer la viabilité de l’entreprise.

Les étapes clés pour calculer l’EBE de votre entreprise

Les données financières nécessaires pour calculer l’EBE

Pour calculer l’EBE, vous aurez besoin des données financières de votre entreprise. Plus précisément, vous devrez connaitre le chiffre d’affaires, les charges opérationnelles directes comme les coûts des matières premières, le coût de la main-d’œuvre directe, etc., les subventions d’exploitation, et les informations sur les consommations de ressources non-renouvelables. Ces informations sont normalement disponibles dans le compte de résultat de l’entreprise.

Le processus détaillé pour déterminer l’EBE

  1. Commencez par recueillir le chiffre d’affaires de votre entreprise. Il représente l’ensemble des ventes de produits ou services de l’entreprise au cours d’une période donnée.
  2. Soustrayez ensuite les charges opérationnelles directes. Cela inclut les matières premières, les coûts de main-d’œuvre directe, et toutes les autres charges directement associées à la production.
  3. Ajoutez les subventions d’exploitation, si vous en avez reçu. Les subventions sont généralement fournies par le gouvernement ou d’autres entités pour aider l’entreprise dans ses activités courantes.
  4. Soustrayez les consommations de ressources non renouvelables. Cela inclut les coûts de tous les actifs non renouvelables que l’entreprise a consommés au cours de la période.
  5. Le résultat que vous obtiendrez après ces opérations sera l’EBE.

Illustration avec un exemple de calcul de l’EBE

Supposons une entreprise qui a un chiffre d’affaires de 1 000 000 €. Les charges opérationnelles directes de cette entreprise s’élèvent à 400 000 €, elle a reçu 50 000 € sous forme de subventions d’exploitation et a consommé des ressources non renouvelables pour un montant de 10 000 €. On peut donc calculer l’EBE de cette entreprise de la façon suivante : EBE = 1 000 000 € (chiffre d’affaires) – 400 000 € (charges opérationnelles directes) + 50 000 € (subventions d’exploitation) – 10 000 € (consommations de ressources non renouvelables). Donc, l’EBE pour cette entreprise est de 640 000 €. Ceci signifie que l’entreprise a généré un excessif de 640 000 € à partir de son activité principale après avoir pris en compte les coûts opérationnels directs.

Interpréter l’EBE et l’utiliser pour la gestion de votre entreprise

Comprendre l’EBE : positif versus négatif

Un EBE positif indique que la société génère un excédent monétaire de ses activités opérationnelles courantes après avoir soustrait les coûts opérationnels directs. C’est généralement un bon signe pour l’entreprise, car cela signifie qu’elle est capable de générer des profits à partir de son activité de base. D’un autre côté, un EBE négatif indique que l’entreprise ne parvient pas à couvrir ses coûts opérationnels directs à partir de son chiffre d’affaires. C’est généralement un signe d’alarme pour l’entreprise, car cela pourrait indiquer que l’entreprise a des problèmes d’efficacité opérationnelle ou de rentabilité.

Comment améliorer l’EBE ?

L’EBE étant une mesure de la rentabilité opérationnelle de l’entreprise, l’améliorer nécessite soit d’accroître les revenus, soit de réduire les coûts opérationnels directs, soit les deux. Pour augmenter les revenus, l’entreprise pourrait opter pour une hausse des prix, une augmentation des volumes de ventes, l’expansion dans de nouveaux marchés, ou l’introduction de nouveaux produits. D’autre part, pour réduire les coûts opérationnels directs, l’entreprise pourrait chercher à améliorer l’efficacité opérationnelle, à renégocier les contrats avec les fournisseurs, à réduire les déchets, à optimiser la gestion des stocks, ou à utiliser de manière plus efficace la main-d’œuvre.

L’EBE comme outil d’évaluation comparative (benchmarking)

En tant qu’indicateur financier universellement reconnu, l’EBE est souvent utilisé par les entreprises pour se comparer à d’autres dans le cadre d’une analyse dite de « benchmarking ». Un EBE élevé par rapport à d’autres entreprises du même secteur peut indiquer une plus grande efficacité opérationnelle ou une meilleure rentabilité opérationnelle.

Conclusion : l’EBE, outil indispensable pour évaluer la rentabilité afin d’optimiser la gestion de votre entreprise

L’Excédent Brut d’Exploitation est un indicateur précieux de la performance opérationnelle d’une entreprise. Il est le reflet de la capacité de l’entreprise à générer du cash de son activité de base. Ainsi, si vous êtes un entrepreneur, un dirigeant d’entreprise, un financier ou un investisseur, comprenez le concept de l’EBE, sachez comment le calculer et interpréter son résultat. Il vous permettra de mieux appréhender la rentabilité de l’entreprise et de prendre les décisions qui s’imposent pour optimiser sa gestion. Parmi des milliers d’indicateurs financiers, l’EBE est certes, un outil simple, mais puissant, pour évaluer la performance opérationnelle et financière de votre entreprise. Ne l’ignorez pas.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Sommaire