vienne-logo

Taux de conversion, pour voir votre succès en ligne

 

Vous avez une entreprise ou une marque présente sur Internet ? Sûrement, vous avez déjà entendu parler du taux de conversion plus d’une fois. Savez-vous ce que c’est ? Si vous ne le maîtrisez pas encore, voici un article qui va vous aider à mieux le comprendre pour pouvoir mieux le dompter dans vos différents projets de marketing digital.

Définition du taux de conversion

 

Avant d’aller plus loin, il est tout d’abord important de savoir définir ce qu’est le taux de conversion. Un taux de conversion enregistre le pourcentage d’utilisateurs ayant effectué l’action que vous souhaitez qu’ils fassent. Il s’agit du pourcentage de visiteurs d’un site Internet atteignant un objectif souhaité par rapport au nombre de visiteurs. Il s’agit donc de la conversion. De ce fait, un taux de conversion élevé indique que le marketing et la conception Web sont tous les deux une réussite.

 

Qu’est-ce qu’un bon taux de conversion ?

Les taux de conversion varient de manière considérable en fonction des éléments suivants :

  • qualité de votre trafic ;
  • votre secteur d’activité ;
  • les produits et services que vous vendez ;
  • l’action de conversion spécifique que vous suivez.

De ce fait, même si vous disposez de statistiques générales sur les taux de conversion, le bon taux de conversion pour vous sera spécifique à votre entreprise et à votre campagne marketing. En plus de cela, il est important de préciser que même si le taux de conversion est une mesure pratique, la majorité des campagnes marketing a pour objectif de générer des ventes et non des conversions.

 

Comment améliorer le taux de transformation ?

Appelée également CRO, l’optimisation du taux de conversion est un processus qui consiste à améliorer votre page d’atterrissage, votre page de vente, votre page d’accueil et votre site Web en général. Son principal objectif est de pouvoir procéder à la génération de conversions via votre trafic.

L’avantage du CRO est qu’il vous aide à tirer le meilleur parti du trafic que vous avez déjà à disposition. Par exemple, même sans augmenter le trafic sur votre site Internet, l’amélioration du taux de conversion de 1 à 2 % va vous aider à doubler vos conversions. Comprenez-vous pourquoi le CRO fait partie des plus importantes stratégies marketing à mettre en place en ligne ? En fait, notez que sans optimisation du taux de conversion, vous allez gaspiller tant votre temps que votre argent.

 

De quoi dépend le taux de conversion ?

Un site Internet ou une campagne marketing peut avoir un taux de conversion dépendant de nombreux éléments correspondant au type de campagne que vous lancez. Pour mieux illustrer le concept, voici l’exemple de la campagne mailing pour promouvoir un livre gratuit. Ainsi, pour que le taux de conversion de cette campagne augmente, il y aura plusieurs facteurs qui pourront impacter le résultat. Il peut s’agir de :

  • la qualité des adresses de courriers électroniques auxquelles l’e-mail a été envoyé : pour cela, il est indispensable d’avoir une base emails plus efficace et plus réactive ;
  • la qualité de l’objet du courriel : elle va générer plus ou moins d’ouvertures ;
  • la qualité du contenu de l’e-mail qui va convaincre ou non le destinataire à cliquer ;
  • la qualité de la présentation du livre sur la plateforme de téléchargement ;
  • la quantité d’informations qui sera demandée à l’internaute au sein du formulaire pour télécharger le livre.

Ainsi, si vous souhaitez augmenter votre taux de conversion lors d’une campagne marketing, vous devez mettre en place des actions d’optimisation sur l’ensemble de ces différents éléments.

 

Comment calculer le taux de conversion ?

 

Pour calculer les taux de conversions, il est important de prendre en compte le nombre total d’utilisateurs qui sont convertis. Il peut s’agir de ceux qui ont cliqué sur un lien de publicité, par exemple. Vous devez ensuite diviser ce nombre par la taille globale de l’audience. Le résultat obtenu est à convertir en pourcentage. Pour cela, rien de plus simple : vous le multipliez par 100 %. Pour que vous puissiez facilement comprendre, voici la formule à utiliser est la suivante : 

 

Taux de conversion = (conversions / nombre total de visiteurs) x 100 %.

 

Exemple pour illustrer le calcul du taux de conversion

Dans cet exemple, vous êtes un annonceur. Vous lancez une campagne de publicité mobile sur le réseau social Facebook qui touche en moyenne une audience composée de 10 000 personnes. 400 utilisateurs sur ces 10 000 individus ont cliqué sur votre annonce. Pour information, l’annonce est appelée : évènement de conversion. Voici comment vous pouvez donc calculer le taux de conversion global pour votre campagne :

 

400/10000 = 0,04 x 100 %, soit un taux de conversion de 4 %.

 

Sachant que 4 % des utilisateurs qui ont vu votre annonce ont été convertis, vous disposez désormais d’une métrique sur laquelle vous pouvez essayer de vous améliorer pour poursuivre la croissance de votre entreprise.

 

Interprétation du taux de conversion : comment faire ?

Une lecture seule du taux de conversion ne suffit pas pour l’interpréter. Il faut préciser que chaque typologie de campagne a son propre indicateur. Par exemple, si vous avez un site e-commerce en France, le taux de conversion est de 2 % en moyenne. Pour un site d’habillement, il peut aller jusqu’à 5 %.

De ce fait, le meilleur moyen à considérer pour interpréter le taux de transformation de votre site est de procéder à sa comparaison avec d’autres indicateurs clés du marché. Vous pouvez aussi vous baser sur votre taux de conversion antérieur.

 

Quels sont les types de taux de conversion à prendre en compte ?

 

L’un des plus grands avantages du taux de conversion est que vous avez la possibilité d’être plus précis et plus large que vous le souhaitez avec votre taux de conversion. Voici quelques types de taux de conversion que vous pouvez utiliser et des manières d’utiliser ces données pour examiner les performances :

  • taux de conversion général : dans quelle mesure votre site internet arrive-t-il à convertir le trafic issu de n’importe quelle source ? ;
  • taux de conversion du canal webmarketing : le trafic Google Ads ou le trafic Facebook Ads est-il plus susceptible de convertir ? ;
  • taux de conversion au niveau de la page : laquelle de ces pages est la plus efficace pour convertir le trafic ? ;
  • taux de conversion de la campagne proprement dite : les modifications de ciblage ont-elles réussi à améliorer quelque chose ? ;
  • taux de conversion des annonces individuelles : est-ce qu’il est indispensable de modifier votre texte d’annonce ? Cette annonce génère-t-elle un trafic plus qualifié ? ;
  • taux de conversion des mots clés : quels mots clés ont besoin de plus de budget pour une campagne plus pertinente ?

Le taux de conversion est un excellent indicateur clé pour évaluer les performances de presque tous les aspects de votre marketing digital. Générer des clics est formidable, mais si ces clics ne finissent pas par faire quelque chose de bénéfique pour votre entreprise, quelque chose doit changer.

 

Pourquoi les taux de conversion sont-ils importants ?

 

Les taux de conversion sont des indicateurs clés de performance ayant pour rôle de :

  • comparer ;
  • contraster les performances de plusieurs canaux publicitaires.

Comme avec l’exemple énuméré précédemment, les taux de conversion sont particulièrement importants lors de l’acquisition d’utilisateurs mobiles, car ils peuvent mesurer le succès de chaque campagne. Ils peuvent également être utilisés pour définir les attentes de bénéfices lors de la mise à l’échelle d’une campagne. Les taux de conversion ne doivent pas forcément se référer aux clics. En effet, ils peuvent aussi se rapporter aux événements de conversion. Par exemple, il est possible de calculer le pourcentage d’utilisateurs qui ont ensuite installé une application ou effectué une action dans l’application. Ceci est important pour les annonceurs et les spécialistes de la stratégie marketing, car cela les aide à identifier les utilisateurs intéressants. Ces informations peuvent ensuite être réinjectées dans l’entonnoir de conversion pour :

  • faciliter la détection des cibles ;
  • et pour mieux analyser les performances de la campagne.

Lorsqu’elle est utilisée correctement, l’analyse de la performance de conversion peut révéler les canaux les plus efficaces pour promouvoir une application particulière, aidant un annonceur à :

  • déterminer l’efficacité de son action ;
  • l’utiliser pour guider ses décisions stratégiques.

Dans le cas où vos données montrent qu’un taux de conversion est plus faible que prévu, elles peuvent également être utilisées pour repérer les problèmes qui sont liés à l’expérience utilisateur d’une application. Ces problèmes peuvent par exemple concerner les utilisateurs qui sont confrontés à des problèmes de connexion. Les données peuvent aussi mettre en évidence d’autres domaines d’amélioration. Il n’existe pas de taux de conversion unique qui puisse être utilisé pour définir le succès dans le domaine du de la publicité digitale, mais la recherche sur les références de l’industrie et les attentes de conversion spécifiques à la verticale peut aider. Vous pouvez utiliser cette recherche pour comparer ces chiffres avec les performances de vos campagnes publicitaires internes sur une sélection de canaux et d’annonceurs.

 

En conclusion, le taux de conversion est l’un des plus importants indicateurs de performance clés en marketing. Contrairement au taux de clic, le taux de conversion vous indique quel pourcentage de votre trafic fait réellement ce que vous voulez qu’il réalise. Vous pouvez acheter tous les clics que vous voulez, mais si ces clics ne sont pas convertis, cela veut dire que quelque chose ne va pas. Maintenant que vous savez ce qu’est le taux de conversion, comment l’utiliser et comment les optimiser, il est temps de faire place à la pratique.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter