Sélectionner une page

Le domaine de la formation est très concurrentiel. Si le secteur doit encore développer sa réputation auprès du grand public, il offre de larges possibilités à ceux qui désirent en faire leur métier. La reconversion professionnelle se vit à travers des étapes cruciales qui détermineront votre capacité à réussir votre projet de devenir formateur.

Créer votre centre de formation

Pour vous lancer dans ce secteur très couru, il sera essentiel de débuter avec les bonnes bases. Créer un organisme de formation est une étape indispensable pour vous lancer. Cela ne se fait cependant pas du jour au lendemain, et nécessite un certain dévouement. Pour pouvoir mener votre projet à bien, vous devrez également suivre une formation pour optimiser votre expertise. Les organismes comme insyst.fr proposent des accompagnements personnalisés aux futurs formateurs. Les services de la société vous permettent de comprendre l’utilité de chaque étape au cours de la création de votre centre.

Si l’accompagnement vous est utile au moment du démarrage, il vous fournira aussi de précieuses informations sur les bonnes façons de développer votre activité, réaliser un bilan pédagogique et financier, ou d’augmenter votre chiffre d’affaires au plus vite. Ne négligez pas les compléments de compétences que ces formations peuvent vous apporter avec le lancement de votre activité. Les bases que vous y assimilerez vous enseigneront aussi à gérer efficacement l’organisation de votre centre de formation. Le but : gagner du temps, optimiser les ressources disponibles, et obtenir une certification RNQ QUALIOPI.

Qui peut devenir formateur ?

Créer un organisme de formation est accessible aux formateurs de métier, mais aussi aux salariés en quête d’une reconversion professionnelle. Il est aussi possible de concrétiser votre projet en portage salarial, à condition de suivre un processus qui garantira la rentabilité de la démarche. Si le métier permet à tous ceux qui ont des niveaux d’expertise de se lancer, il est nécessaire d’avoir un numéro de déclaration d’activité confirmant l’ouverture de votre centre. Il sera ainsi indispensable de remplir les démarches nécessaires à l’enregistrement de votre OF auprès du DataDock.

Quelles formations proposer ?

La plupart des centres choisissent des formations en présentiel, grâce auxquelles il est possible de suivre instantanément l’évolution des apprenants. À une époque où la grande majorité des formés doivent aussi assumer des obligations professionnelles, de nombreux organismes proposent des formations à distance. Cette solution se fait généralement sur internet, grâce au système d’e-learning. Le concept, qui se traduit par « apprentissage en ligne », met directement les ressources à disposition des formés.

Ce mode de formation est adaptable, et permet à chacun de suivre à son rythme. Pour qu’elle puisse être validée, la formation à distance a aussi besoin de contrôles réguliers. Il peut cependant être difficile de garantir l’assiduité des formés, ou d’établir des échanges susceptibles de les aider à combler leurs lacunes. Il vous est également possible de proposer un « blended learning », qui se présente comme un compromis entre le présentiel et la formation à distance. Si ce mode d’apprentissage exploite les avantages des deux premiers, il comprend aussi des contraintes de disponibilité auxquels les apprenants ne peuvent déroger.