vienne-logo

Comment bien gérer son restaurant?

 

 

Le restaurant est un secteur tertiaire très sensible. La moindre erreur en matière de gestion peut vous coûter cher si vous ne vous redressez pas rapidement. Quels sont donc les ingrédients d’une bonne gestion restauration ?

 

En s’aidant d’un bon expert-comptable restaurant !

 

Ouvrir un restaurant et bien le gérer nécessite de nombreuses compétences. En effet, il faut pouvoir gérer de nombreux éléments : les réservations en ligne, les fournisseurs, la gestion du personnel, la comptabilité… Lorsque vous êtes propriétaire d’un café, d’un hôtel ou d’un restaurant, il est indispensable d’avoir un partenaire pour la gestion d’entreprise et son développement. C’est pour cela qu’il est important de se faire accompagner par un expert-comptable spécialisé dans la restauration comme le SBA Compta (smallbusinessact.com/).  Cet expert connaît les spécificités administratives, comptables et fiscales des métiers de la restauration et ainsi vous accompagner et conseiller pour la croissance de votre entreprise. Par ailleurs, les finances de votre restaurant en bonne santé signifient une stabilité financière sans égale. Cependant, vous n’avez pas une large marge bénéficiaire, comparé à d’autres industries, c’est pourquoi il faut bien réfléchir sur les stratégies à mettre en place pour la pérennité du business. Pour qu’il n’y ait pas trop d’erreur dans la gestion de votre trésorerie, la rigueur dans le suivi, un strict budget et des anticipations de scénarios de trésorerie sont à prévoir pour les bons et mauvais jours. Avec l’aide de votre expert-comptable restaurant :

  • débloquez vos dépenses judicieusement ;
  • prenez des décisions structurantes ;
  • prenez des dispositions législatives ;
  • soyez méticuleux dans vos relevés ;
  • construisez votre trésorerie prévisionnelle mensuelle en fonction de votre budget ;
  • flexibilisez au maximum vos charges ;
  • calculez votre prix de revient.

En valorisant les responsabilités d’un gérant !

 

Un responsable de restaurant même s’il a besoin d’un expert-comptable restaurant doit être toujours polyvalent, c’est-à-dire il doit assurer en même temps les taches suivantes : la trésorerie du restaurant, le paiement des factures fournisseurs, le salaire des salariés, l’inventaire et la budgétisation.

D’autres fonctions aussi sont à pourvoir par le gérant, telles que la préparation et l’entretien général de la cuisine et le maintien des normes de sécurité alimentaire. Un responsable de restaurant doit aussi savoir gérer ses employés en étant strict sur le respect d’horaire, les plans d’étage, l’assignation des tables, les rotations et la résolution des conflits. Les services de RH, l’intégration et la formation des salariés ne doivent pas être sous-estimés. Ils sont effectués par le gérant, car la valorisation des employés est un fondamental. Elle permettra de travailler en symbiose dans une même équipe.

Dans cette ère technologique, il faut savoir s’assister d’outils de gestion et de logiciel de suivi de trésorerie pour ne pas être trop submergé dans les comptes.

 

En dirigeant le restaurant !

 

À part la maitrise des finances accompagnée par un expert-comptable rassurant, il faut savoir manager les flux de trésoreries, le menu et les fiches techniques.

 

Les flux de trésoreries

Les flux de trésoreries se résument aux dépenses liées à la nourriture et les frais généraux tels que le loyer et les services publics. Votre expert-comptable restaurant vous aiguillera sur le sujet puis sur les différents flux :

  • les flux de trésorerie disponible ;
  • les flux de trésorerie d’exploitation ;
  • le bénéfice net.

Tous ces éléments méritent votre attention particulière pour ne pas être en faillite et devoir fermer votre établissement.

 

Le menu

L’ultime conseil, c’est de simplifier votre carte au maximum. Moins de plats, plus de qualité et une équipe motivée. C’est le secret d’un menu réussi qui reste dans la mémoire d’un client lors de son passage. Votre personnel se concentrera plus sur l’élaboration des plats. La réussite ne peut être qu’au rendez-vous ! Concernant le prix du menu, il est basé sur :

  • le type de nourriture servi ;
  • le coût des aliments ;
  • l’expérience de votre restaurant ;
  • le prix des concurrents et moyennes régionales ;
  • les coûts d’exploitation du restaurant.

Les fiches techniques

L’utilité de ses fiches techniques est l’anticipation des quantités à commander, le calcul des coûts des matières premières d’un plat et la simplification du travail. Dans la pratique, listez vos plats les plus vendus, puis ajoutez les plats à risques. La matière première chère ou une recette compliquée est la définition d’un plat à risques.

 

En faisant un inventaire et en gérant les stocks !

 

C’est important de les faire mensuellement pour éviter les surprises qui peuvent coûter cher dans une restauration. Que ce soit en matière de stockage en nourriture, mobiliers, ustensiles, fournitures de bar et de cuisine et appareils électroménagers, tout doit y passer ! Même les produits de nettoyage y passent.

 

En respectant les normes d’hygiène et de salubrité des aliments !

 

Renseignez-vous auprès de votre autorité réglementaire locale concernant ces obligations d’hygiène. Sachez aussi que ces règles changent d’une ville ou d’un département à l’autre. De l’entreposage à la préparation des aliments, le risque d’intoxication alimentaire est toujours présent. Pour éviter les risques d’amendes ou de fermeture, la rigueur et la discipline sont à imposer dans votre cuisine, parce que les inspections sanitaires arrivent toujours à l’improviste. Même si tout le monde est fatigué, habituez votre équipe à cet état d’esprit !

 

En supervisant votre personnel !

 

Voici quelques conseils pour être un bon manager vis-à-vis de vos employés :

  • embauchez votre personnel en fonction de vos valeurs personnelles ! ;
  • montrez à vos salariés l’appréciation de leur travail (augmentation, pourboire, etc.) ! ;
  • réduisez les facteurs de stress ! ;
  • mesurez l’ancienneté et l’évolution professionnelle ! ;
  • établissez des contrôles ainsi que des enquêtes sur vos employés en identifiant son degré de satisfaction ! ;
  • privilégiez le travail en équipe ! ;
  • soyez un bon leader en déléguant et en participant à certaines tâches ! ;
  • suivez les mêmes règles que vos salariés ! ;
  • assurez-vous de la formation continue de votre personnel !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter