vienne-logo

Quelles sont les missions d’un manager de transition?

 

Le management de transition est un métier d’action. Vos compétences stratégiques sont mises au service afin d’améliorer la performance commerciale, financière, logistique et industrielle d’une entreprise. Vous voulez devenir manager de transition ? Vous êtes au bon endroit. Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce métier.

 

Qu’est-ce qu’un manager de transition ?

 

Le manager de transition est également connu sous le nom de pompier du management. Il fait référence à un manager par intérim qui intervient au sein d’un organisme pendant une durée déterminée (généralement entre 6 mois et 2 ans). Autrement dit, ce professionnel aide une entreprise, quel que soit son secteur d’activité, à traverser une période difficile. Il assure pendant cette courte période des fonctions de direction dans le but de restructurer l’entreprise et de la remettre sur de bons rails. Comme vous pouvez le voir, le management de transition n’est pas une tâche facile. Par conséquent, il est nécessaire de disposer des compétences et qualités nécessaires afin de mener à bien le travail.

 

Quels sont les principaux rôles d’un manager de transition ?

 

La principale mission d’un manager de transition est de répondre aux problématiques d’une société. Il dispose d’une durée bien définie pour comprendre le fonctionnement de cette dernière afin d’apporter un plan d’action efficace. Il peut s’agir de :

  • diversification ;
  • restructuration ;
  • retournement ;
  • redressement ;
  • croissance externe ;
  • fusion-acquisition ;
  • délocalisation, etc.

La mission d’un manager de transition se déroule en trois phases, à savoir :

  • le diagnostic : analyser et optimiser l’existant ;
  • l’application des solutions ;
  • le transfert des compétences : cette étape est importante afin d’assurer la pérennité du service.

 

Quelques exemples de missions menées par un manager de transition

 

Gestion de crise

En tant que manager de transition, vous pouvez apporter votre soutien aux entreprises en difficulté. Dans ce contexte, votre mission consiste à :

  • coacher et épauler le directeur de l’entreprise ;
  • remplacer temporairement un membre de la direction pendant un certain temps.

 

Le pilotage d’un projet

Dans ce cas, l’entreprise fonctionne très bien, toutefois, le dirigeant fait appel à vous afin de se démarquer de la concurrence. Votre rôle est d’aider la société à passer un cap stratégique. Pour y arriver, vous devez faire preuve de leadership et de neutralité. Cela consiste à :

  • impliquer et consolider les équipes ;
  • redéfinir l’organisation industrielle ;
  • créer un plan d’investissement ;
  • réorganiser le travail de l’équipe en proposant un plan de restructuration ;
  • régler les problèmes financiers de l’entreprise.

 

Quelles sont les compétences et les qualités requises pour devenir manager de transition ?

 

Voici les compétences et qualités nécessaires pour travailler en tant que manager de transition :

  • réactivité ;
  • adaptabilité ;
  • résistance au stress ;
  • leadership ;
  • neutralité ;
  • ouverture d’esprit ;
  • autorité naturelle ;
  • disponibilité ;
  • sens de l’organisation.

 

Quel est le salaire d’un manager de transition ?

 

La rémunération perçue par le manager de transition varie en fonction de nombreux facteurs comme :

  • son niveau d’expérience ;
  • la durée d’intervention ;
  • la complexité de la mission, etc.

D’après la FNMT ou Fédération Nationale du Management de Transition, le manager de transition gagne au minium 80 000 euros par an. Toutefois, le salaire annuel oscille entre 120 000 et 150 000 euros. Certains professionnels touchent entre 800 et 1 400 euros par jour.

 

Les possibilités d’évolution

Un manager de transition peut par la suite obtenir un poste de direction au sein d’une entreprise. Il peut également créer sa propre société de services et de conseil.

 

Quelles sont les modalités d’exercice d’un manager de transition ?

 

Les différentes modalités d’exercice d’un manager de transition sont :

  • le CDD : c’est un contrat de salariat classique ;
  • l’intérim : le professionnel est employé par un cabinet de management de transition ;
  • le portage salarial : le manager de transition est un salarié d’une entreprise de portage. C’est cette dernière qui facture les honoraires auprès du client.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter