vienne-logo

Les fraudes à la preuve sociale ! « Le feu de joie des petites entreprises

 

La preuve sociale est souvent utilisée par les marketeurs comme méthode de persuasion pour convaincre les prospects que leurs produits sont légitimes et qu’il faut leur faire confiance. Les marques ont fait appel à des porte-parole célèbres dont l’expertise et les connaissances étaient perçues comme telles pour présenter leurs produits. C’est une forme de preuve sociale qui a été utilisée pendant des années, et qui l’est encore aujourd’hui.

Au cours de la dernière décennie environ, cependant, la preuve sociale s’est manifestée partout sur Internet dans ce que j’aime appeler le phénomène  “vu sur”.

 

Qu’est-ce que le phénomène  » vu sur  » ?

Il existe une pléthore de sites Web qui prétendent que les experts concernés ou les produits vendus ont été vus sur une chaîne ou une émission de télévision particulière, sur un site Web populaire, ou dans un journal ou un magazine reconnu au niveau national. Vous savez probablement de quoi je parle. 

Ce qu’ils ne vous disent pas, c’est qu’ils sont apparus à la télévision, ou dans le journal, ou sur un site Web de l’industrie parce qu’ils ont payé pour un placement sponsorisé, une publicité ou une publi-info. Et ils ne vous disent pas que la seule façon dont ils ont été mentionnés était par le biais d’un flux qui a syndiqué leur communiqué de presse.

Dans de nombreux cas, ces points de vente réputés n’ont pas approuvé, référencé ou même examiné ces experts, produits ou services, et pourtant l’intention est de vous faire croire que c’est vrai.

 

Comment pouvez-vous repérer les fraudes ?

Ne vous méprenez pas. Je n’ai pas de problème à utiliser la preuve sociale pour vendre votre produit ou service. Cependant, je m’insurge contre la manière dont de multiples spécialistes du marketing Internet ont utilisé le phénomène « vu sur » de manière contraire à l’éthique pour tromper le public et vendre des produits et services de qualité inférieure.

Vous voulez savoir si un produit ou un service fait partie du phénomène « vu sur » ou s’il a vraiment reçu de la publicité ou de la reconnaissance ? Vérifiez si ces logos sur la page d’accueil sont liés à un article ou à un autre élément qui prouve leur crédibilité. Ou peut-être qu’il y a une page « Dans les nouvelles » sur le site qui a des liens que vous pouvez utiliser pour vérifier que le produit, le service ou l’expert a effectivement été présenté dans l’organe de presse.

À mon avis, si vous faites l’affirmation audacieuse que vous êtes apparu à la télévision ou dans un journal, vous feriez mieux d’être en mesure de l’étayer avec des preuves réelles. 

 

Vous voyez ce que je veux dire ?

Voici un exemple. Nous pourrions mettre  » vu sur…  » sur notre page d’accueil pour montrer qu’une émission réputée sur les petites entreprises nous a cité dans un segment de son émission. 

Maintenant, et si nous collions simplement le logo sur notre page d’accueil, sans le lien ? Nous pourrions laisser entendre que nous avons été présentés comme la startup la plus super-fantastique de 2011, le seul réseau social pour petites entreprises dans le monde entier qui vaut la peine d’être rejoint ou le site numéro un pour les propriétaires de petites entreprises. Vous voyez ce que je veux dire ?

La preuve sociale sans la véritable PREUVE est trompeuse et contraire à l’éthique. Ne faites pas partie du troupeau qui voit le logo d’une marque bien connue sur le site d’un produit ou d’un service obscur et accepte automatiquement sa crédibilité. Cherchez un lien ; vérifiez les affirmations faites ; obligez ces spécialistes du marketing à le prouver et à gagner votre respect.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Inscrivez-vous à la newsletter